Reiki et cartomancie

Dans mon précédent article, je vous parlais de mon petit rituel pour me recentrer avant chaque tirage, en m’aidant du reiki.

Alors le reiki, qu’est-ce que c’est ?

220px-Reiki-2.svg

C’est une technique japonaise de soin énergétique, mise au point par un japonais nommé Mikao Usui dans les années 1920.  Cette technique ne se transmet que sur initiation par un enseignant reiki. On parle souvent de “maître reiki”, pour faire référence à la maîtrise de la discipline mais je constate que chaque pratiquant continue d’apprendre sur cette énergie, quelque soit son niveau. Je trouve donc le terme d'”enseignant” plus juste.  Pour consulter un historique complet, je vous renvoie au site de la fédération de reiki. Vous trouverez sur internet une pléthore de sites qui vous parleront des bienfaits du reiki, je vais me concentrer sur son rapport avec ma façon de tirer les cartes.

Comme cette énergie se transmet par un enseignant, les méthodes de pratique de reiki ont varié au fil du temps, chaque enseignant apportant sa méthode, l’arrangeant, la diversifiant ou la spécialisant. Au final, l’énergie reste la même. Car reiki signifie littéralement “énergie de l’univers”. Nous puisons tous à la même source. Notre manière de l’utiliser est spécifique à chacun.

Lorsque nous nous relions à cette énergie, le reiki s’active dans nos paumes, et nous pouvons donc l’utiliser pour soi-même ou pour les autres, par apposition des mains ou en les gardant proches de la zone à traiter. Le reiki ne connaissant ni limite de temps, ni limite d’espace, nous pouvons même en envoyer à distance.

12825221_10209525071590699_544028877_n

Lorsque je réalise un tirage, je commence par appeler le reiki. Une fois mes paumes bien chaudes, je les applique sur chaque oracle, l’un après l’autre, en leur demandant de m’aider à répondre à la question de…. et je m’appuie sur le prénom et le portrait de la personne qui me consulte. Je charge les cartes de cette façon pendant quelques minutes et peut ensuite débuter mon tirage.

Je tire les cartes depuis plus de 10 ans mais je suis niveau 2 de reiki depuis peu de temps (il existe 3 niveaux et une maîtrise pour le reiki usui). Améliorer ma connexion pour tirer les cartes est une des raisons pour lesquelles j’ai voulu apprendre le reiki. Je mettais donc beaucoup d’espoir dans cet apprentissage. Bizarrement, le niveau 1 ne m’a rien apporté, a posteriori, pour être meilleure dans mes interprétations. “Bizarrement”, le bizarre n’existe pas. Il me fallait sans doute apprivoiser cette technique en amont et l’assimiler avant de la développer vers d’autres usages.

Le passage au niveau 2 a complètement changé les choses. Si le niveau 1 nous permet de connaître et d’utiliser le reiki, le niveau 2 nous apporte des outils pour aller encore plus loin.  Et pour moi la différence a été flagrante. Non seulement les cartes se révèlent plus faciles à interpréter, mais tout ce que j’y vois a du sens. Evidemment, j’essaie toujours de faire en sorte que mes tirages soient compréhensibles et logiques, mais le reiki me permet d’aller au-delà. De voir un dessein se profiler. Comme si l’univers me parlait sans brouillage. Comme s’il était un organisme très bien organisé, et que toutes les vies avaient un sens.

Le reiki est une technique énergétique, mais celle-ci s’appuie sur une forme de spiritualité (qui n’a rien à voir avec la religion ou les croyances de chacun). Ses préceptes reposent sur 5 idéaux que je m’emploie à appliquer dans ma vie de tous les jours, et que je conseille à tous.

Juste pour aujourd’hui, Je me libère de toute préoccupation

Juste pour aujourd’hui, Je me libère de toute colère

Juste pour aujourd’hui, Je rends grâce pour mes nombreuses bénédictions
J’honore mes parents, mes professeurs, mes aïeux

Juste pour aujourd’hui, Je vis ma vie honnêtement

Juste pour aujourd’hui, Je respecte la Vie autour de moi sous toute forme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*