Guérir : trouver sa voie

Guérir, trouver sa voie. C’est un titre accrocheur qui parlera à tous les passionnés des médecines complémentaires, ou à ceux qui se sentent appelés vers un chemin plus altruiste et en conscience, sans oser se lancer. C’est le titre du hors série numéro 6 pour le magazine Inexploré, élaboré et financé par l’Inrees.

C’est quoi l’Inrees ?

J’avais déjà entendu ce nom sans m’y être vraiment penchée. Quand j’ai vu que cet organisme était à l’origine de ce superbe numéro, je suis allée faire mes petites recherches. L’institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires (encore un nom qui suscite la curiosité !), propose un magazine donc, une web tv, ainsi que des événements (ateliers, conférences), sur les thèmes du développement spirituel ou personnel, des techniques de santé naturelles, ou encore de la psychologie au sens large. Un beau panel de sujets intéressants et qui laissent la place libre à l’expérimentation scientifique ou aux témoignages. Maintenant que l’on sait qui nous parle, allons voir ce numéro un peu plus en détail.

Une mise à jour des connaissances

Pour commencer, Inexploré fait le point sur les connaissances en matière d’énergétique, de santé et de médecines complémentaires, à partir d’études scientifiques anciennes ou actuelles. On y trouve notamment une interview de Michel Odoul, thérapeute et auteur, spécialiste des rapports entre émotions et maladies.

La magazine fait aussi le lien entre ces médecines complémentaires avec la psychologie, et explique la montée en puissance de la spiritualité dans nos modes de vie. Corps, mental, esprit. Comment ces 3 notions s’articulent-elle ? Comment fonctionne leur interconnexion et quelles en sont les conséquences sur notre santé physique et notre bien-être ?

Le dossier en milieu de magazine de ce hors-série, Guérir : trouver sa voie, est consacré à ce qui semble faire le lien entre ces notions : les énergies subtiles. Ces articles mettent en avant les diverses approches permettant de comprendre la structure de nos corps énergétiques et leur interdépendance avec notre vécu, nos émotions.

40 thérapies naturelles et holisitiques

Voici la liste des 40 thérapies, et donc des 40 métiers, qui nous sont présentés par Inexploré :

Soin du corps : alimentation, allergies, massage, shiatsu (les praticiens s’appellent des shiatsushi ! 😁), yoga, méditation, danse thérapeutique, jeûne, ostéopathie crânienne, énergétique dentaire, iridologie.

Pluridisciplines : naturopathie, homéopathie, médecine chinoise, ayurvéda, luminothérapie, musicothérapie, cohérence cardiaque, reiki, watsu, ho’oponopono, fleurs de Bach.

Soin de l’esprit : sophrologie, kinesiologie, hypnose, imaginaire actif, EMDR.

Champs énergétiques : thérapie quantique, analyse transgénérationnelle, thérapie Festen, transpersonnel, thérapie chamanique, rites de passage, aurathérapie, géobiologie.

Mais aussi plus succinctement : réflexologie, étiopathie, chiropractie, acupuncture, chromothérapie et constellations familiales.

Chacune d’elle est expliquée, articulée par rapport à son rôle dans notre santé, et étayée de témoignages, citations de spécialistes ou de clients convaincus.

Des portraits de guérisseurs sont présentés en fin de magazine. Chacun raconte comment il utilise ses multiples spécialités. Un article fait également le point sur la prise en charge et l’avenir de ces médecines complémentaires. Un mini dossier s’attache à décrire la posture éthique du thérapeute. On y trouve à la fois une aide pour ceux qui cherche le “bon” thérapeute, et également des conseils pour les thérapeutes eux-mêmes concernant leur relation au client.

Un indispensable !

Ce numéro est une vraie mine d’or pour toutes les personnes qui cherchent les études ou des statistiques corrélées à ces sujets. Les auteurs se sont également attachés à citer de nombreux ouvrages de référence au cœur des articles, et conseillent une multitude de sites web pour aller plus loin dans chaque domaine.

Sur les dernières double pages, on trouve une bibliographie très variée. Chacun des livres est présenté brièvement, on pourra facilement faire le tri et piocher ceux qui nous intéresseront le plus.

Je conseille à tout thérapeute de l’avoir dans sa bibliothèque, et mieux encore de le proposer dans sa salle d’attente !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*