5 clés pour éveiller sa créativité

Vous ne vous sentez pas l’âme d’un créatif ? Cet article est fait pour vous. Tout d’abord, détrompez-vous, vous avez un potentiel créatif insoupçonné, je vous en parlais dans mon article précédent. Pendant longtemps j’ai pensé que je n’étais pas capable de créativité, parce que je n’avais pas de talent artistique, que ce soit en dessin, musique, écriture. Laissons les autres juger de notre talent, l’important c’est d’aimer ce que l’on fait et de créer d’abord pour soi. Vous êtes prêts à laisser sortir votre potentiel ? C’est parti !

Fréquenter des enfants
Est-ce que les enfants savent peindre ? Dessiner ? Jouer de la musique ? Pour la plupart, ce sont plutôt des balbutiements, on est quand même loin de chefs d’œuvres. Pourtant, diriez-vous que les enfants ne sont pas créatifs ? Au contraire ! Ils sont en permanence entrain d’utiliser leur imagination pour créer des jeux, des histoires, des tableaux… Et lorsque l’on prend le temps de faire quelques activités avec eux, on se met vite à leur niveau. On invente, on imagine, on créé, surtout pour leur faire plaisir évidemment. Mais l’étincelle de départ est là. Si vous pensez que vous n’êtes pas quelqu’un de créatif, allez jouer avec des enfants, ils vous prouveront vite le contraire, et vous montreront la voie.

Se reconnecter avec son enfant intérieur
Pourquoi a-t-on perdu notre créativité en grandissant ? Cela pourrait faire l’objet d’un nouvel article. Mais c’est un fait, nous étions tous des enfants créatifs, imaginatifs, joueurs, inventeurs… Et la plupart d’entre nous ont perdu cette capacité magique en grandissant. Notre passé est passé. Mais notre enfant intérieur est toujours là, lui aussi nous montrera la voie à emprunter pour laisser ressortir notre créativité perdue. La méditation est un des moyens de vous reconnecter avec lui. Quand on créé on laisse s’exprimer nos émotions, notre état d’esprit, nos désirs, nos souffrances. Nous mettons un morceau de nous sur une chose visible par les autres. Pour canaliser ce que votre esprit souhaite exprimer, rien de mieux que la méditation qui fera taire toutes les voix dans votre tête tout en laissant passer certaines pensées. Et si celles-ci avaient besoin d’être traitées, exprimées, réfléchies ?

S’inspirer des outils
Promenez-vous dans un magasin de loisirs créatifs, d’instruments de musique, de décoration ou d’électroménagers, flânez entre les rayons jusqu’à trouver ce qui vous inspire, ce que vos mains demandent à toucher. Connectez-vous à votre enfant intérieur et laissez-le s’exprimer, qu’a-t-il envie de prendre ? Qu’a-t-il envie de faire ? Qu’a-t-il envie d’apprendre ? Évidemment il y a toujours des freins, le mental reprend le dessus et se trouve des excuses pour ne pas se lancer, comme le prix. Il y a toujours un moyen de commencer avec un tout petit budget. Demandez à vos proches s’ils utilisent encore leur guitare, robot pâtissier, si les enfants ont des pinceaux en trop. Il y a aussi les sites d’occasion et de don. Et puis il y a Noël et votre anniversaire, autant demander quelque chose qui vous plaît. Le prix ne doit pas vous arrêter, le mental ne doit pas freiner vos envies. Si vous en avez envie, faites-le, il n’y a rien de plus simple.

Détendez-vous
Vous avez du mal à vous lancer ? Il va falloir apprendre à vous relâcher, par exemple en créant une ambiance propice qui vous fait vous sentir à l’aise : musique, parfums, lumière… Si le blocage est toujours présent, vous pouvez aller plus loin et désinhiber votre cerveau. C’est le conseil que l’on donne aux artistes qui ont du mal à entrer su scène ou à se lâcher, leur performance n’en est que meilleure. Si vous n’aimez pas l’alcool, il y a d’autres méthodes. Consommez ce que vous voulez en très petite dose évidement. Le but n’est pas de planer mais juste d’enlever les barrières du mental qui vous empêchent de vous laisser aller.

Laissez vous guider
C’est normal de ne pas savoir tout de suite ce qu’il faut faire et comment il faut s’y prendre. Tout cela demande de la pratique et des connaissances spécifiques. Vous trouverez sur internet et Youtube en particulier des tonnes de contenus pour apprendre à débuter dans votre nouveau domaine artistique. Des vidéos vous aideront à reproduire pas à pas une recette, un tableau, une chanson, écrire un texte, prendre une photo… Et si vous avez le budget, n’hésitez pas à vous inscrire dans un club dès la rentrée, c’est encore la meilleure solution pour apprendre tout en se sentant encouragé dans son évolution.

Alors, on s’y met ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*