5 choses positives à tirer des conflits

Le conflit, on y est tous confrontés un jour ou l’autre, et évidemment, personne n’aime ça. Ce fort désaccord qui devient une affaire personnelle nous touche émotionnellement, nous fait douter de nous, nous rend malheureux… Bref à première vue, pas de quoi se réjouir. C’est une situation très désagréable qui n’a que des mauvais côtés.
Et pourtant. Si on prenait le temps de se faire l’avocat du diable, je suis sûre qu’on pourrait tirer des avantages de ces conflits. Pour avancer, il faut arriver à voir du positif dans toutes situations, même les plus désespérées. Alors c’est parti. En toute subjectivité mais avec recul sur mon vécu, je vous donne ici 5 atouts à tirer de tout conflit.

1. On vide son sac une bonne fois pour toutes

Le conflit est ouvert, c’est le moment de se dire absolument tout ce qui ne va pas. Autant ne pas rester sur des non-dits et parler de tout ce qui nous amène à cette confrontation. Bien souvent, il y a un élément déclencheur au conflit qui n’est en fait que la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, alors autant répandre toute la flotte tant qu’on y est. Peu importe si l’autre est à l’écoute ou non, une fois que vous aurez tout sorti, vous vous sentirez libéré d’un poids (merci le chakra larhyngé).

conflit

2. On sort de l’immobilisme

Vivre un conflit, c’est psychologiquement très éprouvant. Il faut que ça s’arrête, trouver des solutions pour ne pas rester dans une situation destructrice. Le conflit nous pousse à prendre des décisions, parfois radicales, mais nécessaires pour retrouver notre bien-être, ou du moins un équilibre de vie. On ne peut tout simplement pas rester statique et subir (ou bien on sort du cadre du conflit). Cela nous oblige à faire des choix pour changer les choses et repartir sur un chemin assaini, quitte à faire sortir des gens de notre vie.

3. On apprend à définir ses propres limites

C’est une leçon qu’on expérimente pas si souvent que ça au final alors autant en profiter. Comment est-ce que je me sens dans ce conflit ? Jusqu’où est-ce que je suis capable d’aller ? Quelle charge puis-je encore supporter ? À quel moment je sens que je vais craquer ? Le conflit est le moment idéal pour apprendre à s’imposer, à dire non, ça suffit, ma limite se situe ici. Je ne le savais pas avant de le vivre, mais ça, je n’en veux pas et je ne peux pas continuer ainsi. Pour se faire entendre et justifier sa position dans ce conflit, on apprend à se respecter soi-même. Pour la suite, on sera alors mieux préparé, on saura mieux placer les barrières pour que les relations restent saines et sans animosité.

conflit

4. On lâche prise, de force

“Let it go” comme chantait Elsa dans La Reine des neiges. C’est évidemment beaucoup plus facile à dire qu’à faire, merci Disney. Mais si l’on veut se sortir du conflit et avancer, il va bien falloir le laisser derrière nous et lâcher l’affaire. Oui, ça peut être blessant pour l’ego, oui on a pas forcément été entendu. Mais soyons honnêtes, parfois nous sommes dans des conflits dans lesquels le dialogue et/ou un compromis est impossible. On laisse couler à regret, en ayant le sentiment de se laisser marcher sur les pieds. En réalité, si on a réussi à vider notre sac et définir nos limites comme dans les points précédents, alors on fait la seule chose intelligente qui reste à faire : on passe à autre chose. Peu importe la gravité du conflit et son origine, la vie continue. C’est une école du lâcher prise qui peut être très rapide, bien que douloureuse.

5. On se recentre sur l’essentiel

Parce qu’au fond, est-ce que ça a tellement d’importance que ça ? Si je fais la liste hiérarchique des choses qui comptent le plus pour moi, ce conflit, ou les personnes avec qui je suis en conflit, sont-ils importants dans ma vie ? Est-ce qu’avoir raison au bout du compte et gagner la partie après ces désaccords m’apporterait du bonheur ? Un soulagement oui, un sentiment de justice peut-être, à condition que l’autre soit de bonne foi. Mais est-ce que cette situation et le sujet dont il est question participent réellement à mon épanouissement personnel ? C’est le moment de prioriser vos valeurs, ce qui vous rend vraiment heureux. Voulez-vous réellement accorder du temps et de l’énergie à cette situation qui n’est agréable pour personne ? Regardez comme tout cela est petit vu de loin. Il y a des choses bien plus importantes, et votre santé en fait évidemment partie. N’allez pas vous rendre malade pour quelque chose qui n’en vaut pas la peine.

conflit

J’espère que ces réflexions vous aideront à prendre du recul si vous vous trouvez dans une situation conflictuelle. Je termine souvent mes posts, mes vidéos, par la petite phrase “prenez soin de vous”. C’est absolument sincère. Et c’est encore plus valable en cas de conflit. Prenez soin de vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*